-1.5 C
Luxembourg

Passbolt se prépare à un avenir sans mot de passe

Le gestionnaire de mots de passe luxembourgeois Passbolt cherche à poursuivre sa croissance impressionnante et à convaincre de plus en plus d'entreprises avec ses prochaines fonctionnalités d'authentification sans mot de passe.

Le gestionnaire de mots de passe luxembourgeois Passbolt cherche à poursuivre sa croissance impressionnante et à convaincre de plus en plus d’entreprises avec ses prochaines fonctionnalités d’authentification sans mot de passe.

Se démarquer dans la jungle en ligne des gestionnaires de mots de passe existants n’est pas une tâche facile. Et pourtant, l’équipe de 30 personnes derrière Passbolt l’a fait avec succès, servant aujourd’hui plus de 1 500 clients et 300 000 utilisateurs quotidiens.

« Compte tenu de nos moyens, je pense que c’est un miracle de voir ce que nous avons déjà accompli », déclare Kevin Mulller, PDG et fondateur de Passbolt.

Ayant levé 5 millions d’euros lors de deux tours de financement, ce qui est peu comparé à certains de ses concurrents, son fort accent sur la collaboration, la flexibilité open source et une large gamme de fonctionnalités de sécurité lui ont valu une base croissante d’entreprises clientes.

Bien que celles-ci soient une addition plus que bienvenue pour la réputation et le résultat net de Passbolt, elles obligent également l’entreprise à proposer de plus en plus de nouvelles fonctionnalités.

« Nous nous préparons à mettre en œuvre de nouveaux cas d’USAGE liés aux clés d’accès et à la technologie sans mot de passe. »

« Une des difficultés à mesure que nous progressons est que nous intégrons de plus en plus de clients et que ces derniers ont plus d’attentes envers le produit », explique Kevin Muller.

Heureusement, l’équipe derrière Passbolt ne manque pas de talents techniques et d’idées, dont la prochaine consiste à déployer des cas d’usage sans mot de passe.

« Nous nous préparons à mettre en œuvre de nouveaux cas d’usage liés aux clés d’accès et à la technologie sans mot de passe. En utilisant la biométrie, ces fonctionnalités permettront aux entreprises de mettre en œuvre des scénarios d’authentification sans mot de passe pour les utilisateurs. Pour tous ceux en dehors des équipes techniques, il s’agira de la manière la plus sécurisée de gérer leurs mots de passe », explique le fondateur de Passbolt.

La société dispose déjà d’un premier prototype disponible et a promis qu’il « ne devrait pas s’écouler trop de temps » avant sa mise à disposition pour ses utilisateurs.

Basée au Luxembourg, Passbolt est l’une des principales scale-ups du pays. Ayant récemment participé à la Google for Startups Growth Academy – en tant que l’une des 15 start-ups européennes – l’entreprise a confiance dans sa maturité et dans la réalisation de son objectif à long terme : convaincre 10 millions d’équipes d’utiliser Passbolt.

A la une