10.8 C
Luxembourg

Coinbase : une stratégie de croissance axée sur l’expansion de la crypto-monnaie

Plus de 2 millions de personnes possèdent déjà des crypto-monnaies. Et des recherches récentes ont également montré que l’engouement autour de la cryptographie s’accroît. Ceci, en raison de la nouvelle réglementation européenne MiCA, qui crée un sentiment de confiance nécessaire.

En octobre 2023, la plateforme crypto en ligne américaine Coinbase annonçait le renforcement de sa présence au Benelux, avec l’ouverture d’une filiale aux Pays-Bas. Elke Karskens, la nouvelle directrice nationale pour le Benelux et les pays nordiques revient sur ses missions et sur la feuille de route de Coinbase en Europe et au Luxembourg.

Quelle est l’importance de l’Europe pour Coinbase ?

Nous sommes connus pour être une entreprise américaine, qui n’a pas d’activité locale au Benelux et dans les pays du Nord. Nous voulons d’abord nous assurer que nous y créons une notoriété pour Coinbase.

En effet, nous disposons déjà de plusieurs enregistrements et licences en Europe, dont une licence de monnaie électronique en Irlande et au Royaume-Uni, ainsi qu’un enregistrement VASP en Irlande, en France, en Espagne, en Italie et aux Pays-Bas.

Nous avons également une licence crypto en Allemagne, et nous avons été la première plateforme d’échanges en général à la recevoir dans ce pays.

Nous avons également déposé une demande de licence Mifid via une entité chypriote. Toutes ces différentes étapes combinées nous permettent de renforcer activement notre présence sur le continent.

Qu’en est-il de la stratégie de Coinbase au Benelux ?

Le Luxembourg est évidemment un pays très crypto en termes d’utilisation. C’est un marché dans lequel nous croyons fondamentalement. Cependant, nous n’avons pas de base au Luxembourg pour le moment, et nous n’y avons pas non plus d’enregistrement, mais la réglementation des marchés de crypto-actifs (MiCA) règlera cela à temps.

Comme nous n’y sommes pas enregistrés aujourd’hui, nous ne nous y concentrons pas actuellement. Mais je pense qu’avec le temps, le Luxembourg sera un pays passionnant pour nous.

En fait, nous avons choisi d’opérer depuis les Pays-Bas, et pas seulement parce que c’est mon pays d’origine. C’est également l’un des marchés à la croissance la plus rapide pour Coinbase en Europe.

Plus de 2 millions de personnes possèdent déjà des crypto-monnaies. Et des recherches récentes ont également montré que l’engouement autour de la cryptographie s’accroît. Ceci, en raison de la nouvelle réglementation européenne MiCA, qui crée vraiment un sentiment de confiance nécessaire.

Nous sommes donc très engagés au Benelux et à l’international, afin de garantir que nous développons et proposons les bons types de produits qui sont conçus et dirigés par des personnes du marché, qui comprennent les différents environnements culturels locaux de l’Europe.

« Je pense qu’avec le temps, le Luxembourg sera un pays passionnant pour nous. »

Qui sont les clients que vous ciblez ?

Coinbase est la plateforme d’échanges crypto mondiale la plus sûre et la plus fiable qui permet aux gens d’acheter, de vendre et d’échanger des cryptomonnaies très facilement. Mais nous sommes bien plus qu’une simple plateforme d’échanges pour les consommateurs ou les commerces de détail.

Nous sommes un guichet unique pour tout ce qui concerne la crypto, qui offre une suite de produits très complète aux consommateurs. Notre plateforme d’échanges centralisée fournit des solutions pour plus de 240 actifs investis et négociés au Benelux.

Nous tendons également à être connus pour être un spot pour débutant, mais nous servons également des clients institutionnels avec une gamme de produits dédiés. 

Nous considérons le développement comme une question clé, qui attire un nombre beaucoup plus important de personnes au sein de l’écosystème crypto. C’est pourquoi nous commencerons également à développer nos offres aux Pays-Bas.

Notre vision est d’amener le prochain million de développeurs à la chaîne, dans l’espoir de gagner le prochain million d’utilisateurs.

Qu’apportera MiCA aux activités et à la stratégie de Coinbase en Europe ?

MiCA introduit un cadre très complet, qui clarifie non seulement les acteurs du secteur, mais aussi ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire.

C’est également une très bonne décision pour l’ensemble du système de cryptos, car elle instaure une grande confiance auprès des consommateurs, tout en rendant les crypto-devises beaucoup plus sûres qu’elles ne l’étaient il y a quelques années, lorsque la réglementation n’existait pas.

Nous appliquons notre licence MICA d’Irlande. Nous avons choisi cette place car c’est un marché sur lequel nous sommes présents de manière significative et où le régulateur est mondialement reconnu.

Quelle est votre feuille de route pour 2024 ?

Notre stratégie de croissance est axée sur l’expansion de la crypto-monnaie sur un ensemble plus large de marchés. Pour cela, nous avons quelques postes ouverts pour le moment et plus tard. Nous avons commencé par embaucher un chef de produit néerlandais et également basé aux Pays-Bas. Nous embaucherons également des ingénieurs et des personnes ayant une formation commerciale.

En termes de visibilité, nous serons également plus présents dans les conférences industrielles au sein de l’espace web3 blockchain. Nous organiserons également des événements dédiés à différents segments de public : ceci dans le but d’éduquer l’espace institutionnel. Mais aussi, pour nous assurer que les personnes qui sont un peu plus familiarisées avec la crypto, et qui agissent depuis beaucoup plus longtemps dans ce domaine, comprennent ce que nous pouvons leur offrir.

Et bien sûr, la croissance ne s’arrête pas au marketing traditionnel : nous allons donc également commencer à lancer des campagnes marketing pour accroître notre base d’utilisateurs et davantage faire connaître notre entreprise.


Cet article est paru dans la première édition du magazine Forbes Luxembourg. Vous souhaitez en recevoir un exemplaire? C’est par ici!

Marc Auxenfants
Marc Auxenfants
Marc couvre les affaires et la gestion, la banque et la finance, les start-ups et l'innovation. Marc a précédemment travaillé comme reporter pour le Luxembourg Times, le Luxemburger Wort et Paperjam, et a écrit des contributions entre autres pour la BBC, The Guardian, InCyber et Silicon Luxembourg.

A la une