-1.5 C
Luxembourg

Capital-risque : le Female Fund cible les investissements ESG avec des investisseurs féminins

Avec plus de 5 trillions d'euros d'actifs sous gestion dans des fonds réglementés, le Luxembourg est un endroit optimal pour lancer et développer un nouveau fonds.

Récemment approuvé par la CSSF, le Female Fund, premier fonds luxembourgeois détenu par des femmes, vient d’être lancé à Davos et s’apprête à marquer l’année 2024 de son empreinte. Sa fondatrice, Lovisa Löwenborg, nous en dit plus.

Lancé plus tôt ce mois-ci lors du Forum économique mondial à Davos, le Female Fund est l’idée de Lovisa Löwenborg, investisseuse suédoise dans l’immobilier, qui souhaite accroître la présence féminine sur le marché financier, encourager la propriété de fonds par des femmes et stimuler les investissements dans des initiatives dirigées par des femmes.

« Les femmes souhaitent gagner de l’argent tout en changeant le monde, et vous pouvez être certain que cela se produira si vous investissez dans ce fonds », déclare Lovisa.

Bien que le fonds soit principalement axé sur le marché scandinave, il inclut également des actions cotées et non cotées du monde entier. Actuellement, le public cible est constitué d’investisseurs professionnels, avec un ticket d’entrée minimum de 125 000 €.

« J’aimerais travailler avec des femmes ayant de l’expérience dans les investissements en capital-risque et voir si le Female Fund peut trouver une manière d’offrir du capital-risque afin que que les entrepreneuses se sentent à l’aise de venir voir les opportunités existantes sur le marché », explique l’entrepreneuse.

«  […] un impact positif sur le monde en orientant le capital vers des entreprises et des initiatives contribuant à une économie mondiale plus durable et socialement responsable. »

Afin d’augmenter la diversité des profils, le Female Fund lance également un SPV suédois ciblant un groupe de 200 femmes, ouvert aux investisseurs particuliers, avec un ticket d’entrée minimum de 20 000 SEK (environ 1 800 €).

En augmentant les opportunités d’investissements et l’accès à la propriété des femmes, Lovisa espère non seulement répondre à la disparité entre les genres dans le monde de l’investissement, mais également accroître les investissements ESG, auxquels les femmes sont plus enclines.

« Cette convergence avec les valeurs ESG aura un impact positif sur le monde en orientant le capital vers des entreprises et des initiatives contribuant à une économie mondiale plus durable et socialement responsable », déclare Lovisa.

Avec plus de 5 trillions d’euros d’actifs sous gestion dans des fonds réglementés, le Luxembourg est un endroit optimal pour lancer et développer un nouveau fonds. En tant que co-fondatrice du Women Invest in Real Estate (WIRE INVEST), une plateforme d’apprentissage entre pairs et d’investissement immobilier avec 650 investisseurs, Lovisa est prête à mettre ses compétences à profit dans le Grand-Duché.

L’objectif de cette année est de créer un groupe initial de femmes et de clôturer un premier fonds de 10 millions d’euros, avant de commencer les investissements au deuxième trimestre.

A la une